LIMAMETTI.COM- Le Président de la République Macky Sall est dans un grand dilemme. Il a promis, lors de son discours à la Nation après les événements violents qui ont fait plus de 10 morts, un programme pour les jeunes avec une enveloppe de 350 milliards de FCFA.

Seulement, il y a un gros os. Où trouver cet argent ? Et qui va gérer ces 350 milliards ? Ces problèmes risquent forcément de mettre ce projet dans les tiroirs car, il sera difficile pour le ministre des Finances et du Budget Abdoulaye Daouda Diallo de lever ce fonds.

Où va-t-il le trouver ? Pas sur le marché de l’Union économique monétaire ouest-africaine (UEMOA) encore moins auprès des partenaires financiers du Sénégal. Et si par extraordinaire, l’Etat du Sénégal trouvait ce fonds, qui va le gérer et que deviendront la dizaine d’agences encore fonctionnelles et qui ont été créées pour les jeunes ? Les problèmes sont nombreux. Le Sénégal sort d’épreuves difficiles. La crise économique et sociale s’installe.

La pandémie liée à la Covid-19 avait fini par rendre difficile la situation économique et sociale. Les récents évènements liés à l’affaire Ousmane Sonko ont rendu encore plus difficile la situation. Le Sénégal ne peut sortir indemne d’une telle épreuve. Ce sont des milliards de FCFA qui ont été perdus par l’économie nationale. Car, durant les événements violents connus par le Sénégal, les dégâts ont été énormes et ce sont les contribuables qui devront les payer. Face à tout ceci, retrouver un fonds de 350 milliards pour venir au secours de la jeunesse, ne va sans doute pas être facile pour Macky Sall.

Ensuite, le Président de la République Macky Sall a omis lors de son discours, avec l’annonce des 350 milliards de FCFA, de révéler des détails techniques qui aurait permis à l’opinion de se faire une idée sur la mise en place de ce fonds. Or, il y a un détail important. Qui va gérer les 350 milliards de FCFA ? Il a également oublié de souligner comment va se faire la répartition de cette enveloppe de 350 milliards de FCFA et quelles vont être les conditions pour en bénéficier.

Le Président de la République Macky Sall devra livrer tous les détails nécessaires afin que l’opinion soit enfin édifiée sur le programme de 350 milliards de FCFA, qui a été annoncé au profit de la jeunesse.

La rédaction de Xibaaru