Atteinte d’une maladie génétique rare, Sara Geurts, âgée de 26 ans, possède pourtant le corps d’une personne de 75 ans. Afin de combattre les préjugés, elle a décidé de se lancer dans le mannequinat, rapporte le magazine Public.

Alors que les jeunes filles de son âge croque la vie à pleine dents, Sara Geurts mène une existence relativement difficile. En effet, la jeune américaine est atteinte du syndrome d’Ehlers-Danlos, une maladie génétique extrêmement rare qui donne à sa peau un aspect très ridé.

Pour autant, Sara Geurts a décidé d’être mannequin pour lutter contre tous les préjugés: « Ma peau était ma plus grande source de manque de confiance, mais je trouve aujourd’hui qu’il s’agit de la plus belle chose au monde » explique t-elle.

Malgré les mauvaises œils, elle trouve une force remarquable pour continuer de croire en ses ambitions. Car, elle vient de décrocher son premier contrat pour la campagne Love your lines: « J’espère surtout que le fait d’être mannequin me permettra de briser les standards de la société, ainsi que cette quête de la perfection, afin de montrer que la beauté repose dans les imperfections et le côté unique de chacun » déclare Sara Geurts.