Accueil Société A la “Diary Sow” : Les propos très salés de Gabrielle Kane aux détracteurs de Amina Badiane
A la "Diary Sow" : Les propos très salés de Gabrielle Kane aux détracteurs de Amina Badiane

A la “Diary Sow” : Les propos très salés de Gabrielle Kane aux détracteurs de Amina Badiane

pour Fatima Diallo
269 vues

C’est à travers un post sur Facebook que Gabrielle Kane va prendre la défense de la présidente de Miss Sénégal. Elle envoie une “grosse claque” aux détracteurs d’Amina Badiane avec une boutade à la fin de son texte, à la Diary Sow. 

“Bande d’hypocrites ! Bande de lâches! Amina Badiane c’est donc la cible ? Allez porter plainte contre Iran Ndao et autres imams qui ont dit pire. Allez faire votre marche à l’Assemblée nationale. Allez vous-en prendre à la maquerelle de sweet beauté. Et les autres? », s’est-elle interrogée d’emblée.

Attaquée depuis jeudi sur les réseaux sociaux et accusée d’avoir médit sur la journaliste Houreye Thiam Preira, elle a décidé de sortir ses griffes. « Entre celles qui veulent dérouler “miss jonguoma” et celles qui veulent mettre “miss entrepreneure” à la place de miss Sénégal, vous êtes juste malhonnêtes les filles. Apologie du vi0l , mon œil oui ! Bien qu’elle ait été décevante dans sa réaction, descendre Amina Badiane en prônant les plaintes à son encontre aiderait vos projets à remplacer le sien », écrit Gabrielle.

Elle estime que si certains se sont « engagés pour la cause des femmes vous permettant de donner des leçons au nom du on était la avant Gabrielle ».

Elle ne s’arrête pas là. « Pour les autres, entre celles qui me doivent du fric (évidement qu’elles ont pas de tafff et circulent à quémander), celles qui déboulent chez moi pour se servir dans mon dressing ou même celles qui viennent me montrer les conversations des féministes du groupes à mon encontre, je vais pour l’instant me taire », révèle-t-elle.

Et d’ajouter : « si vous aviez été au rdv de Adji Sarr, je ne serai jamais là à me mêler si activement de certains combats. Parfois il est plus facile d’avancer que de reculer quand on a pris une posture publiquement. Alors je vais avancer, d’abord parce que je le veux, mais aussi parce que je le peux. Ne vous en déplaise ».

« Comme à dit une sœur il y a pas longtemps,
“JE VOUS… ” », conclut Gabrielle Kane.

Dans ma meme carégorie