Du vivant de sa défunt épouse, avec qui il s’est marié en 2012, Alassane WADE aurait violé et procédé à des attouchements sur les 4 filles de cette dernières après les avoir sévèrement battues.

C’est ce dont, en tout cas, il a été jugé hier, devant le Tribunal de Grande Instance de Pikine.

L’une de ces filles, à savoir F. NGOM, âgée de 14 ans a déclaré que pendant la nuit, son beau- père jouait avec ses seins et son sexe, rapporte Les Echos.

En effet, il la mettait sur sa poitrine avant d’exercer des attouchements sur elle, pour finir par la violer. Et que pendant la nuit, il jouait avec ses seins et son sexe . En plus, dès qu’il la voyait avec un garçon, il la frappait sauvagement jusqu’à 4 heures, au point qu’elle n’arrivait plus à s’asseoir . Elle a ajouté l’avoir surpris avec sa grande sœur.