LIMAMETTI.COM- Invité de RFM Matin de ce mardi, Abass Fall est formel : Ousmane Sonko a toujours été constant dans sa démarche.

Le coordonnateur du parti Pastef à Dakar trouve que si Sonko a décidé de se rendre chez certains hommes politiques, c’est juste pour les remercier de leur soutien. Cependant, il a interpellé les défenseurs des droits de l’homme sur la situation actuelle de l’accusatrice de Sonko. Il soutient qu’Adji Sarr est en danger, là où elle se trouve.

Sonko constant

Le détenu politique récemment élargi de prison, indique que le patron du Parti Pastef a toujours combattu le régime de Macky Sall et ceux qui sont dans le faux, mais “il n’a jamais dit qu’il était le meilleur des hommes politiques au Sénégal. Je démissionnerai de Pastef, si vous me sortez un passage du discours d’Ousmane Sonko où il dit qu’il est le meilleur”.

Adji Sarr en danger

Parlant de la masseuse Adji Sarr, le coordonnateur de Pastef Dakar reste plus indulgent que certains de ses camarades de parti qui ont fustigé la sortie médiatique de la jeune fille. Abass Fall éprouve de la compassion à l’endroit d’Adji Sarr. “J’ai pitié de la fille”, a-t-il dit.
Ce dernier attire l’attention des défenseurs des droits de l’homme sur la situation de la masseuse. “Elle est en danger elle doit être sauvée et retirée de là où elle se trouve. Elle est torturée”, alerte M. Fall.