Macky 2102 versus Macky 2019: pourquoi changer les méthodes qui ont fait la preuve de leur succÚs | Limametti.com

Politique

Macky 2102 versus Macky 2019: pourquoi changer les méthodes qui ont fait la preuve de leur succÚs

Macky 2102 versus Macky 2019: pourquoi changer les méthodes qui ont fait la preuve de leur succÚs
Publié par Sokhna Fall

Il y’aurait donc un Macky respectant ses promesses de campagne et ses discours de nouvel Ă©lu; un citoyen au dessus des appartenances de toute sorte, soucieux de la cohĂ©sion sociale et prĂȘt Ă  accepter l’existence d’une opposition rĂ©publicaine; un PrĂ©sident qui accepte que les sĂ©nĂ©galais qui n’adhĂšrent pas Ă  l’idĂ©e que le PSE est la baguette magique qui fera d’eux des citoyens prospĂšres ont aussi leur place dans la sociĂ©tĂ©. Difficile de le croire tant le scĂ©nario de 2012 se rĂ©pĂšte sous nos yeux en ces lendemains d’élection prĂ©sidentielle du 24 fĂ©vrier 2019.

Lire aussi l’article : Video- Échec Ă  Touba: CissĂ© lo donne les raisons de la dĂ©faite de Macky!

Aujourd'hui nous mettons le cap sur l'application mobile LIMAMETTI. Télécharger l'application mobile en cliquant sur l'image :

Durant les sept derniĂšres annĂ©es, les sĂ©nĂ©galais ont assistĂ© au projet machiavĂ©lique entrepris afin de vous dĂ©barrasser de tout obstacle de nature Ă  entraver la voie vers un deuxiĂšme mandat dĂšs le premier tour. Il s’est habituĂ© Ă  vos propos menaçants, Ă  la rĂ©pression tous azimuts, aux jargons des experts juridiques et Ă  votre ferme intention de rĂ©duire l’opposition Ă  sa plus simple expression. La promesse a Ă©tĂ© plus que largement tenue avec l’aide apprĂ©ciable de porteurs d’enjeu largement rĂ©munĂ©rĂ©s au mĂ©pris de leur honorabilitĂ© mais aussi celle de la police, de la justice, de l’AssemblĂ©e Nationale et du Conseil Constitutionnel comme bras armĂ©s. Difficile de croire en une quelconque mĂ©tamorphose vertueuse en ce dĂ©but de mandat tant la liste des mauvais souvenirs de votre gouvernance est longue et les faits tĂȘtus. Jugez donc :

* Vous vous ĂȘtes dĂ©dit sans cligner l’Ɠil en revenant sur votre promesse de faire deux mandats de 5 ans ; vous avez mĂȘme entrouvert le dĂ©bat sur un 3Ăšme avec une constitution taillĂ©e sur mesure

* Vous avez nĂ©gligĂ© la demande impĂ©rieuse de bonne gouvernance et la rĂ©organisation de l’espace politique afin d’assainir la dĂ©mocratie

* Vous avez, plus que vos prédécesseurs, encouragé la politisation à outrance de notre administration et créé des institutions inutiles pour caser votre clientÚle politique chargée de vous représenter dans les quatre coins du pays

* Vous avez rĂ©activĂ© la CREI dans l’unique but d’en faire un instrument de transhumance et finalement louĂ© toute contre-valeur rĂ©publicaine

* Vous avez rĂ©duit au silence les corps de contrĂŽle d’état (OFNAC, CREI, IGE, Cour des Comptes) et mis sous le coude les quelques dossiers Ă©pinglĂ©s voire promu certains responsables incriminĂ©s par ces dit corps ; dans le mĂȘme temps vous avez arrĂȘtĂ©, mis en garde Ă  vue, emprisonnĂ© toute personne hors de la coalition BBY suspectĂ©e de dĂ©lit

* Vous avez fait condamner Karim Wade Ă  l’exil dans un scĂ©nario digne d’un film hollywoodien

* Vous avez fait emprisonner Khalifa Sall Ă  l’issu d’un procĂšs expĂ©ditif et contestable aprĂšs avoir saucissonnĂ© la capitale et bloquĂ© les projets de dĂ©veloppement de la ville

* Vous avez fait radier Ousmane Sonko pour avoir mis Ă  jour l’affaire PETROTIM et l’implication de votre frĂšre dans la gestion des licences d’exploration des hydrocarbures

* Vous avez laissé vos équipes étaler la vie privée de Abdou Mbaye dans le but de le discréditer auprÚs de la population

* Vous avez organisé des séances de dialogue folkloriques et de façade dans le but de faire semblant de traiter des sujets en réalité déjà décidés ou valider des combines de coulisse entre libéraux

* Vous n’avez pas pris de dĂ©crets d’application pour donner forme au principe de statut de l’opposition tel qu’inscrit dans la constitution.

* Vous avez utilisĂ© votre majoritĂ© mĂ©canique Ă  l’assemblĂ©e pour modifier unilatĂ©ralement les modalitĂ©s de constitution de groupe parlementaire afin d’en priver Rewmi et choisir un pressenti futur transhumant pour diriger le PDS.

* Vous avez royalement ignoré le dossier des 94 milliards envoyé par Ousmane Sonko chez le procureur

dĂšs mai 2018 et fait ouvrir une commission d’enquĂȘte parlementaire sur le sujet pour faire diversion
* Vous avez fait instaurer unilatéralement le parrainage sans débat et éliminé des candidats selon des rÚgles fallacieuses

* Vous avez refusĂ© de donner Ă  l’opposition le fichier Ă©lectoral durant le processus de parrainage

* Vous avez, Ă  l’inverse de vos prĂ©dĂ©cesseurs, catĂ©goriquement refusĂ© de nommer une personnalitĂ© indĂ©pendante pour prendre en charge l’organisation des Ă©lections

* Vous avez utilisĂ© sans modĂ©ration les moyens financiers, logistiques et sĂ©curitaires publics exclusivement Ă  votre profit et Ă  celui de vos alliĂ©s pour mener 7 ans de campagne Ă©lectorale dans le seul but d’assurer votre rĂ©Ă©lection

* Vous avez fait créer des cartes électorales, au gré des scrutins, qui ne reflÚtent pas la démographie des communes

La longue liste de rĂ©alisations d’infrastructures achevĂ©es ou en Ă©tat embryonnaire, choses qui ne figuraient pas dans le programme de Yonnu YokutĂ© qui vous avait valu 65% de nos suffrages, ne saurait faire oublier vos mĂ©thodes de gouvernance. Vous avez dĂ©montrĂ© rĂ©cemment votre mĂ©pris du peuple lorsque vous avez opposĂ© une fin de non recevoir au journaliste qui vous proposait d’apaiser le climat social en choisissant une personnalitĂ© neutre pour organiser les Ă©lections. Vous allez devoir prouver au peuple que le Macky de 2019 est aux antipodes de celui de 2012 et ce ne sera pas facile avec un tel passif.

Le peuple attend de voir ce que vous proposez concrĂštement dans cet appel au dialogue ; l’opposition et la sociĂ©tĂ© civile feront des contre-propositions avant de prendre la dĂ©cision de participer ou pas. Cependant, des signes indiquent que la vigilance doit rester de mise car vous ne reconnaissez nullement votre part de responsabilitĂ© dans ce dĂ©faut de consensus national et vous semblez entendre poursuivez votre objectif personnel. Sinon pourquoi inviter Abdou Diouf qui a choisi de ne plus jouer de rĂŽle politique jusque dans son parti qu’il a laissĂ© en lambeaux ? Pourquoi aussi faire appel Ă  Abdoulaye Wade, qui n’a pour seul objectif que de mettre son fils Ă  la tĂȘte du pays, alors que le PDS est reprĂ©sentĂ© par Omar Sarr ?
Dans l’attente d’un appel sincĂšre et constructif, je pense qu’à ce stade il y’a lieu de dire que le peuple n’a encore rien de concret Ă  se mettre sous la dent pour bĂątir ce consensus qui s’effrite de toute part au fil des annĂ©es.

Mme DIOP Blondin – Ndeye Fatou NDIAYE
Coordinatrice adjointe de la Plateforme Avenir Senegal Bii Ñu BĂ«gg

Aujourd'hui nous mettons le cap sur l'application mobile LIMAMETTI. Télécharger l'application mobile en cliquant sur l'image :

A propos du rédacteur

Sokhna Fall

Je suis un amoureux du web qui aime aller Ă  la recherche de l'information partout dans le monde

Laissez un commentaire