Il en avait fait la promesse lors du lancement du Programme d’appui à la modernisation de l’administration (PAMA). C’est entré en vigueur lundi 1er septembre 2019. Premiers à être frappés, les appels sortants.

Leur suspension a été décidée par Macky Sall, président de la République du Sénégal, décidé à rationaliser les dépenses de l’Etat après le constat d’un gaspillage à grande échelle.

L’information donnée par le Bureau d’Information Gouvernemental (BIG) a été repris par l’APS et Le Soleil, les deux médias du service public.

Il reste maintenant les appels entrants, maintenant jusqu’au 30 septembre avant d’être suspendus à leur tour. Oui, les lignes vont être résiliées, informe encore la présidence de la République du Sénégal. En précisant qu’une « allocution forfaitaire a été intégrée dans les salaires de ce mois d’Août 2019 des ayants-droit » pour charge de téléphonie mobile, explique le Palais. Macky Sall avait fait état, le 5 août dernier, d’un train de vie élevé de l’administration avec 17 milliards de FCFA sur les factures de téléphone en un an seulement