LIMAMETTI.COM- Après Nafi Ngom Keita, place à un nouveau tournant pour l’affaire du rapport IGE.. Selon L’AS, au-delà de Nafi Ngom Keïta, plusieurs inspecteurs généraux d’État soupçonnés d’avoir fuité des documents sont dans le viseur de la justice et du Palais. Il leur est reproché d’avoir fuité des informations confidentielles dans la presse et les réseaux sociaux.

Lire aussi : Macky Sall sur l’affaire Petro-Tim: « Pourquoi j’ai signé le décret »

Face à la banalisation de leur prestigieux corps, des Ige auraient fait fuité le rapport en guise de protestation. Pour rappel, la cooptation du Directeur général de l’École nationale d’administration (Ena) Cheikh Awa Balla Fall, responsable de l’Alliance pour la République (Apr) à Guédiawaye qui avait échoué au sélectif concours, avait suscité un malaise chez les Vérificateurs.