Après la rupture du contrat pour l’université Amadou Moctar Mbow, l’homme d’affaires ivoirien, Adama Bictogo, cherche un difficile règlement à l’amiable avec l’Etat du Sénégal.

En effet, après avoir encaissé pas moins de 15 milliards, les travaux n’ont pas beaucoup avancé sur le site, suscitant l’ire du Président Macky Sall qui a demandé suite à l’inauguration de la sphère ministère de Teyliom de casser le contrat. Depuis, l’ivoirien tente de jouer sur deux fronts. Entamer une procédure judiciaire contre Dakar ou négocier. Ami personnel du Chef de l’Etat, Bictogo hésite beaucoup à entamer le bras de fer avec l’Etat du Sénégal.

C’est la raison pour laquelle, il espère un règlement à l’amiable. Cependant l’autorité se souvient de la levée de boucliers soulevée par l’affaire des 12 milliards suite à la rupture de contrat dans le cadre des visas dont il était le principal actionnaire de la société intervenante. Le temps presse pour l’ivoirien car il dit avoir dépensé plus que ce qui lui a été payé.