Si Macky SALL n’avait pas détourné les contrats de pétrole que j’avais obtenus pour le Sénégal en mentant à Wade jamais il ne l’aurait nommé Ministre.
Avec la firme nigériane Sahara et sa bande d’escrocs, ils pillent les relations inter-gouvernements. Macky SALL est venu me voir en 2002 au restaurant près du Club Équestre à Hann-Marinas et un de ses courtiers a tenté de me convaincre de participer au partage des 3, 5 millions de dollars de commissions. J’ai dit niet et rendu compte à Abdoulaye Wade alors President.
Ce dernier, hélas par vantardise, s’est fait rouler par le servile Macky qu’il croyait être à son service. J’ai refusé de suivre Macky dans ses magouilles.
J’avais dit au juge d’instruction devant mes avocats que si vous persistiez à me détenir illégalement le procès impliquerait Macky SALL et toucherait des enjeux nationaux qui le dépassent. Il prit peur. Sous les yeux hébétés de son assistant qui ne l’avait jamais vu dans pareille inconfortable posture.
Ses jambes en furent coupées. Il perdit de sa superbe. Fondit comme neige au soleil. Et alla s’affaler sur le canapé de son bureau. Avant de pousser un ouf de dépassement, en disant: “rédigez comme vous voulez le rapport d’instruction!”.
Son greffier en était devenu une carpe.
Macky SALL, je t’avais dit que tu entendrais de mes nouvelles. Prends ça pour t’assommer encore plus cette nuit. Tu es foutu…Voleur, tu sais que je ne suis pas ton égal. Tu apprendras à utiliser les forces de la puissance publique pour faire taire quelqu’un à qui tu dis être “son boy!”.
Macky SALL, Douma sa morome !

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=2810499099221518&id=100007843669119 Adama Gaye Le Caire 9 Novembre 2020