Depuis quelques jours, une lettre supposée être écrite par Adji Sarr fait le tour de la toile. Sur cette lettre, la jeune masseuse réaffirme ses accusations de viols contre le leader de Pastef, Ousmane Sonko.

Adji Sarr demande au leader de Pastef de faire ceci : «Na Ousmane Sonko daipeu ba séét, dieul camile watte ni défouko…»