LIMAMETTI.COM – L’affaire du commissaire Sangaré et du pharmacien Cheikhouna Gaye a pris une nouvelle tournure. Les victimes d’abus de pouvoir ont fait de nombreux témoignages pour dénoncer cet acte ignoble.

A LIRE AUSSI : “Arrogance” : Les propos du commissaire Sangaré à la pharmacienne qui défraient le chronique

Après s’être rendu à la pharmacie Serigne Mouhamed Fadilou Mbacké où a eu lieu “l’agression”, le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr, a dit ce qu’il en pense. “J’ai été choqué, je trouve inadmissible ce genre de comportement”, dit-il.