"Ma fille est morte à l'hôpital de Pikine à cause d'une négligence"

Les autorités du ministère de la Santé et de l’Action sociale ont convoqué hier matin le directeur de l’hôpital de Pikine.

Cette convocation intervient au lendemain du décès de la jeune fille Aïcha Diallo, âgée de 12 ans, qui a succombé à une hémorragie à l’hôpital, faute d’une prise en charge à temps.

Par cette convocation du premier responsable de cet hôpital pour l’entendre sur le fond de ce dossier, le département que dirige Abdoulaye Diouf Sarr entend tirer au clair cette affaire qui fleure bon la négligence et la faute professionnelle.