Affaire hôpital Magatte Lo de Linguère : L'AIAIHS dénonce une
Affaire hôpital Magatte Lo de Linguère : L'AIAIHS dénonce une "précipitation" dans la procédure

L’Association des Internes et Anciens Internes des Hôpitaux du Sénégal (AIAIHS) n’est pas contente de la manière dont se déroule l’affaire de l’incendie à  hôpital Magatte Lo de Linguère ayant occasionné la mort de 04 bébés.

Dans un communiqué parvenu à limametti, l’AIAIHS dénonce  “une précipitation dans la procédure pour la manifestation de la vérité par l’enclenchement d’une action publique du parquet avec l’ouverture d’une information judiciaire visant des soignants exemplaires, souvent abandonnés par un système de santé démissionnaire et statique face à un plateau technique précaire et parfois inexistant.”

Pour eux, “Ceci constitue une intimidation pour toute la famille médicale et donc inacceptable de surcroit en l’absence d’enquête approfondie et impartiale

En conséquemment,  les Internes et Anciens Internes des Hôpitaux du Sénégal déplorent les conditions difficiles  de travail dans les  hôpitaux, conséquence d’un faible financement de la Santé laissant les soignants à une lutte quotidienne pour le bien-être physique et moral de nos patients.

Rappelant le code de déontologie médicale qui  stipule à son article 4 qu’« En aucun cas, le médecin ne doit exercer sa profession dans des conditions qui puissent compromettre la qualité des soins et des actes médicaux …. », l’AIAIHS souligne  que l’application rigoureuse de cette disposition exposerait à la fermeture de plusieurs établissements de santé.

L’Association appelle à plus de sérénité et responsabilité de la part des autorités afin d’éviter une escalade regrettable et apporte  son soutien à tout le personnel de l’Hôpital de Linguère et témoigne son engagement et sa solidarité auprès du SAMES pour la défense de la dignité de notre profession et l’amélioration des conditions de travail dans nos hôpitaux.