LIMAMETTI.COM- Quelques jours après la crise qui a secoué le pays et occasionné des morts le chef de l’Etat est en train de mettre sa coalition et son parti en ordre de bataille pour éviter qu’une surprise pareille n’entache son travail.

En dehors des assemblées générales convoquées ce week-end, Macky Sall a présidé la conférence des leaders de Benno Bokk Yakaar pour les briefer sur la situation mais aussi de les haranguer pour apporter une réponse politique à cette crise née de la convocation de Ousmane Sonko.

La Conférence des Leaders de BBY a d’abord condamne avec la dernière énergie ces attaques violentes auxquelles les forces de défense et de sécurité ont fait face avec beaucoup de professionnalisme sans lequel le bilan aurait été plus lourd. Pour cela, nous devons magnifier la robustesse de nos institutions. « Elle salue la dignité et la mesure avec lesquelles le Président de la République, Macky SALL a géré la situation pour, après avoir reçu et écouté les leaders religieux, la société civile et une frange de l’opposition, appeler à l’apaisement, s’engager à se solidariser avec les familles éplorées et à apporter assistance aux blessés, en plus des mesures hardies retenues pour booster l’emploi des jeunes ».

D’après eux, “tout dans le discours historique du Président Macky SALL délivré le 8 mars est une exaltation de la grandeur de notre nation à défendre la République et la démocratie, un appel à la réconciliation des cœurs et des esprits, malgré les différences ».

Mais, souligne-t-on, il est également un refus radical de la violence, du pillage, du saccage des biens privés comme publics. « Ceci d’autant plus que tout le monde sait que notre pays fait face à des menaces graves sur sa sécurité, sa stabilité, sa cohésion nationale, sa démocratie et son attachement aux valeurs républicaines », souligne le communiqué. « Le caractère ciblé des attaques, préfectures, brigades de gendarmerie, commissariats de police traduit une volonté politique avérée de subversion de la république, de renversement de notre système démocratique acquis de haute lutte, legs de générations d’hommes et de femmes qui ont consenti d’énormes sacrifices pour sa réalisation.

Ces agissements indiquent très clairement que notre pays est devenu une cible du fait de la découverte des ressources naturelles comme le pétrole et le gaz et qu’il constitue le dernier verrou du terrorisme pour accéder à l’océan. Devant un tel projet anti-républicain, antidémocratique, antinational et anti populaire, notre coalition BBY, à travers ses différents démembrements, doit se dresser comme un seul homme pour défendre la république, défendre la démocratie, défendre la nation et les populations », indiquent les leaders de la mouvance présidentielle qui lancent un appel aux forces vives de la nation éprises de paix et de justice à se mobiliser sur l’ensemble du territoire national et dans la diaspora pour dire NON à la terreur, NON à la violence, NON au projet anti-républicain.