Accueil News AIDB – Askin Demir, ex-DG de 2AS, cité dans un scandale financier
AIDB - Askin Demir, ex-DG de 2AS, cité dans un scandale financier

AIDB – Askin Demir, ex-DG de 2AS, cité dans un scandale financier

pour Fatima Diallo
118 vues

Les travailleurs du handling aéroportuaire de l’Aibd vivent une entière précarité qui serait liée à un scandale financier. L’ex- DG, Askin Demir, devenu actuellement le Directeur général de LAS, serait à l’origine. Le Turc est accusé de surfacturation, de fraude sur les matériels handling et autres. Opérant en complicité avec des Sénégalais, considérés de complices, Askin Demir aurait contracté dans sa gestion antérieure, une dette de plus de 2 milliards de FCfa.

L’Aéroport international Blaise Diagne qui s’inscrit dans une logique de devenir un Hub aérien dans la sous-région s’expose à des scandales répétitifs. L’Aéroport connaît de multiples problèmes de gestion, impactant de manière négative sur le devenir des travailleurs. Peinant à supporter, ces travailleurs, victimes d’injustices ont lancé une pétition, largement signée pour engager des poursuites judiciaires.

Ainsi, avec des éléments de preuves à l’appui, ils ont saisi le Procureur de Mbour d’une plainte pour escroquerie et abus de biens sociaux. Ils accusent l’ex-Dg de 2AS, actuel DG de LAS, gestionnaire de l’AIBD d’être au coeur du scandale. Ladite pétition avait même, découvre-t-on, occasionné son départ de 2AS. Face à de nombreuses poursuites et accusations,non résolus, le Turc a été transféré à LAS.

Les agents, exigeant de meilleures conditions de travail, regrettent les difficultés vécues dans cet Aéroport. Une exigence évoquée pour mieux faire face aux questions de drogue et de terrorisme. Même bien formés, ces travailleurs, vivant la précarité peuvent céder à la tentation de ces délinquants.« L’aviation est un secteur sensible où les agents pourraient être tentés de complices aux terroristes. Alors, les agents d’escales doivent être dans de bonnes conditions pour éviter une éventuelle tentation », préviennent-ils.

Sous ce registre, le collège des délégués du personnel promet de tenir ce mardi, un point de presse pour exiger des éclaircissements sur cette affaire. Ledit collège a constaté que que l’actuel DG de 2SA affiche aujourd’hui, une volonté d’étouffer l’affaire. Récemment, un autre turc a été engagé pour camoufler ce nébuleux. Mais, ce dernier est accablé par la Douane qui lui réclame 700 millions de FCfa. Seulement, le collège des délégués reste ferme dans son combat. Si les revendications ne sont pas satisfaites, ces travailleurs, promettent de paralyser le trafic en début décembre afin d’avoir la lumière sur cette affaire de détournement de fonds.

Par ailleurs, le collège des délégués dans leur contestation pointe du doigt Alpha Sy, Directeur des opérations de 2AS. Il soupçonne l’implication de ce membre de la majorité présidentielle dans la surfacturation sur l’achat de talkie-walkies. L’inquiétude des protestataires sont plus inquiets de l’origine de ce nébuleux. Et, c’est à travers des achats de matériels handling que tout a commencé. D’après les délégués des travailleurs, l’Etat aurait accordé une exonération à 2 AS. Quelques temps après, il a été constaté que la présence de la Douane qui insiste sur le paiement de 2 milliards de FCfa. Etonnant, dit-on. Puisque, les services comptables peinent jusqu’à aujourd’hui, aux factures de ces achats. « 2As n’a reçu aucune facture », précise-t-il. Et même, Royal transit, une société intermédiaire a été engagé. Mais, elle n’a rien réglé avec la Douane. Une affaire à suivre…

Source : Infoscredibles.sn

Dans ma meme carégorie