Depuis quelques temps, une information sur le placenta circule sur les réseaux sociaux. Il s’agit d’un message publié par un médecin exerçant au Nigéria. Ce dernier explique que le placenta est en vente dans leur pays. Même si un cas similaire n’a pas été détecté au Sénégal, force est de constater que ce message est une alerte pour toutes les femmes enceintes. Prévenir vaut mieux que guérir. Limametti.com publie tel quel le message

En raison des informations que j’ai reçues récemment dans mon bureau Centre CCF Médical, j’ai décidé de vous prévenir tous, mes patients du Centre CCF Médical, mes amis, ma famille et tous les africains.
Pour les dames, s’il vous plait, s’il vous plait, quand et où vous accouchée , assurez-vous de demander et de rentrer chez vous avec le placenta de votre bébé. Pour les hommes, si votre femme n’est pas assez forte pour récupérer le placenta, récupérez-le vous-même.

Cette raison est que beaucoup de médecins, d’infirmières et de sages-femmes échangent maintenant des placentas d’enfants contre de l’argent; ils en vendent un pour environ 100 000 FCFA (200$) aux ritualistes, vendant ainsi le destin du bébé avant même que l’enfant ne grandisse et je n’ai pas besoin d’expliquer les conséquences pour vous, il est donc important d’aiguiser les pères et les mères vos enfants de devenir des imbéciles après une naissance bénie parce que les gens sont trop méchants de nos jours.
Ne dis pas que personne ne t’avait prévenu parce que je viens de le faire!
Je vous aimes beaucoup mes chères africaines.
Partager massivement si possible.

Et la bible dit: soyez prudents comme le serpent et sage comme la colombe

Dr Sebastien Wanonkou
https://www.facebook.com/sebastien.wanonkou
Médecin associé, Praticien, responsable de la Médecine de la fertilité et endocrinologie gynécologique
Centre CCF Médical
No56 Femi adehsina Ekpe Lagos Nigeria