Alerte, l'université m£urt... : Adama Gaye dénonce encore et fait une révélation de taille

Le journaliste Adama Gaye fait une nouvelle publication pour attaquer le président Macky Sall et son gouvernement. Cette fois-ci, il dénonce le calvaire des étudiants.

A LIRE AUSSI : Dictature : M0rt du Président Idriss Déby, Adama Gaye avertit Macky Sall

Limametti vous fait part du contenu de cette contribution.

Alerte, l’université meurt…

De partout, des jeunes du Sénégal m’écrivent pour attirer mon attention sur la situation dramatique qu’ils vivent. Pendant ce temps, des nervis de la plume du régime se tuent à trouver des accusations en ma direction dans l’espoir de me faire taire.

Laissez-moi, d’abord, dire que même si j’étais coupable des pires forfaits, ce qui n’est pas le cas puisque je suis clean, le régime ayant cherché partout pour me salir sans y parvenir, rien ne va plus m’empêcher de continuer ma croisade pour une transparence et la vérité.

Je dis donc à ceux que tente l’envie de déblatérer: mentez, mentez, il en restera toujours.

En attendant, qu’il me soit permis de porter à l’attention des Sénégalais les nuits en plein air que des étudiants de l’Université de Thiès vivent faute d’avoir où dormir ni de quoi vivre.

L’arrestation, en plein ramadan, dans une logique nazie, du chef de la coordination étudiante locale, emmenée manu militaire, mis au frais, devenu incommunicado, est un autre exemple du rideau de violences d’Etat qui s’abat sur le pays.

Partout, me disent mes contacts, c’est le désespoir, la débandande, l’angoisse, l’avenir hypothéqué.

A Thiès, Bambey, StLouis, Ziguinchor, partout, le ventre creux, l’esprit torturé, les jeunes pleurent leur malheur.

Jeunes du Sénégal, du courage, nous allons reprendre notre pays et les “terroristes” qui le “mal-gouvernent” savent que leurs jours sont comptés.

Nous n’avons pas vocation à être privés de nos droits, de l’espoir…

Adama Gaye