LIMAMETTI.COM- C’est sous les incantations des « Laa’ilaaha ilallah » que les 5 victimes de l’incendie criminel à Denver aux Etats-Unis ont été portées sous terre, ce 27 août, au cimetière musulman de Bakhiya à Yoff.

L’enterrement a duré plus de 3 quarts d’heure suite à l’entrée dans le cimetière à 12h Gmt des 5 dépouilles dont 2 enfants toutes encastrées dans 3 cercueils en métal argenté qui témoignent de leur provenance le 26 août des Etats-Unis.

Lire aussi l’article : Vidéo-USA : Les derniers instant de Mamy, Djibril, Coumbis et leurs enfants…

C’est une ambiance morose qui régnait sur les lieux sous un regard triste des proches, amis et sympathisants venus massivement témoigner leurs derniers souhaits aux disparus.
C’est un peu plutôt, précisément, à 11h passé d’une dizaine de minutes que les corps sans vie des victimes sont arrivés au cimetière de Bakhiya à Yoff. Les dépouilles y ont été acheminés à bord de 3 ambulances.

Aussitôt venus, les corps sans vie de Djiby Ndiol et de sa famille ont été exposés à la devanture de la mosquée du cimetière afin de leurs rendre l’ultime hommage.
C’est ainsi que l’imam qui a dirigé la prière a témoigné sur les défunts avant de tenir la prière mortuaire. « Nous osons fonder de l’espoir sur eux car ayant rendu l’âme en martyrs » a-t-il dit.

« Nous prions pour qu’Allah leur accorde sa clémence et nous sommes confiants car ils sont morts dans un incendie et il y avait parmi eux 2 enfants » a confié l’imam. La délégation qui a accompagné les dépouilles à leur dernière demeure a toutefois après l’enterrement prié pour le repos de leurs âmes.