La réaction de l’ancienne présidente du Conseil Economique Social et Environnemental, Aminata Tall, ne s’est pas fait attendre, suite à la parution d’un article dans le journal WalfQuotidien, l’accusant d’avoir plongé l’institution dans une situation financière très compliquée, «la dèche» pour citer le journal. Dans un communiqué reçu à iGFM, le prédécesseur de Mimy Touré a démonté, chiffres et informations bancaires à l’appui, les accusations du journal portées contre elle. Voici l’intégralité de la réponse d’Aminata Tall.

COMMUNIQUE DE PRESSE

« DECHE AU CESE : AMINATA TALL RETABLIT LA VERITE ! »

Suite à la parution dans votre journal d’un article intitulé : « Conseil Economique Social & Environnemental, Mimi dans la dèche », en date du 12/09/2019, article diffamatoire me citant nommément et mettant ainsi en cause mon honorabilité, je voudrais apporter les éclairages qui suivent afin que nul n’en ignore.

Le 31 Mai 2019, date à laquelle j’ai officiellement quitté le CESE, la situation financière que j’ai laissé était comme suit :

Le solde budgétaire était de 2.507.938.931 (deux milliards, cinq cent sept millions neuf cent trente-huit mille neuf cent trente et un)francs CFA ;
Une instance d’engagement de 330.000.000 (trois cent trente millions) francs CFA réalisée par l’actuelle Président dès son arrivée au mois de Juin ;
Le solde du compte bancaire SGBS était de 387.886.492 (trois cent quatre-vingt-sept millions huit cent quatre – vingt-six mille quatre cent quatre-vingt-douze) francs CFA
Le solde du compte de dépôt Trésor était de 17.389.576 (dix- sept millions trois cent quatre-vingt-neuf mille cinq cent soixante-seize) francs CFA ;
Le solde de la caisse principale de l’ACP : 3.330.204 (trois millions trois cent trente mille deux cent quatre) francs CFA.
Toutes ces informations ci – dessus ne souffrent d’aucune contestation et sont vérifiables auprès des services administratifs et financiers de l’institution en l’occurrence : le Secrétariat Général, l’ACP, le SAGE, ainsi qu’au niveau des services habilités au sein du ministère des finances et du budget.

Ainsi à la date de mon départ, seules deux tranches ont été décaissées, le reliquat correspondant au solde budgétaire et à l’instance d’engagement précités, ont été engagés par les soins de l’actuelle Présidente.

Le budget global du CESE est de 6.227.590.000 (six milliards deux cent vingt-sept millions cinq cent quatre-vingt mille) francs CFA (personnel, fonctionnement, charges sociales, conseillers, investissements), et est décaissé en 4 tranches selon les règles de gestion établies.

Si aujourd’hui, les caisses du CESE sont vides comme affirmé dans votre article, la question est plutôt à poser à l’actuelle Présidente Aminata TOURE sachant que le reliquat devait être engagé en deux tranches : Juillet & Octobre.

Mme Aminata TALL

Ancienne Présidente CESE