Le ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Diome, a mis à la disposition de la présumée victime de viols et menaces de mort Adji Sarr des policiers pour sa protection.

Ceci, après que les avocats de la plaignante ont été reçus en audience par le ministre de l’intérieur à leur demande. Selon «Dakaractu», le ministre de l’Intérieur a reçu hier dans l’après-midi le collectif des avocats de Adji Sarr qui lui a adressé une demande de protection pour leur cliente.

Selon les avocats d’Adji Sarr, depuis l’éclatement de cette affaire «Sweet Beauté», leur cliente subit une pression énorme et reçoit des menaces de mort tous les jours. A en croire le collectif, le ministre de l’Intérieur garant de la sécurité publique a accédé à sa demande en décidant de mettre à la disposition de la présumée victime du député Ousmane Sonko des policiers pour sa protection.