Le journal Kritik dans sa parution du journal fait état de hauts perchés dans les cercles du pouvoir. Trois « Mohicans » qui travaillent à ravir la vedette au Chef de l’Etat Macky Sall sont prestement démasqués par les redoutables Renseignements Généraux qui ne laissent rien en rade.

Lire aussi l’article : Pétrole et gaz : Mouhamadou Makhtar Cissé a reçu Tony Blair

Il s’agit d’Amadou Bâ, Aminata Touré et Mahammd Boune Abdallah Dionne. Activisme débordant, réunions sécrètes et stratégies de plan de succession du président de l’Alliance pour la République (APR) risquent de les perdre dans le juron présidentiel. Le journal renseigne que le Président Sall réfléchit avec son cabinet aux fins de se séparer de ces « Mohicans » aux dents longues.

Lire la suite : La question du 3e mandat est déjà réglée selon Mimi Touré

A tort ou à raison, ces trois personnages sus nommés sont épinglés par les notes des Renseignements Généraux qui ont clairement indiqué qu’ils seraient tous dans le coup. Amadou Bâ se débat au point de se présenter pour une victime de complot mais chassez le naturel, il revient au galop. Mahammad Boune Abdallah Dionne s’est fait surprendre à cause de sa dernière sortie qui ressemble plutôt à un ballon de sonde que d’une volonté manifeste de soutenir son mentor. Mimi Touré aurait touché un mot à des diplomates qui ont vendu la mèche. Pour l’heure, le climat reste délétère au sein de la mouvance présidentielle et le président Sall réfléchit avec son cabinet pour voir quelle conduite prendre par rapport à cette adversité qui accable sa majorité.