LIMAMETTI.COM- Deux (2)jours après sa libération de prison où il a fait 24 ans, Pape Ndiaye de la bande à Ino et Alex, s’est dévoilé à travers cette interview de Sen TV info. Il est revenu sur les motifs de sa détention, sa vie carcérale et ses projets.

A l’origine de son arrestation, Pape Ndiaye dit avoir subi une injustice. Un vol de mouton commis par un ami, qui lui a été finalement imputé. D’ailleurs, l’auteur du vol a été finalement arrêté, le commissaire qui l’a placé en mandat de dépôt, s’est retrouvé plus tard en prison et lui a présenté ses excuses.

C’est du fait de cette incarcération injuste, dit-il, qu’il ne voulait pas rester en prison. Et c’est ce qui a conduit à ses évasions. Avec l’aide de Ino et Alex qu’il a connus en prison.

En prison à l’âge de 18 ans et gracié à l’occasion de la fête de Tabaski, Pape Ndiaye remercie vivement le Président Macky Sall, qui lui a donné une seconde chance. Il présente ses excuses et rassure qu’il va saisir cette chance. D’ailleurs, la prison l’a complètement transformé.

Conscient de ce qui l’attend, Pape Ndiaye sollicite l’aide des autorités pour reprendre sa vie, aider sa famille. “En réalité, je ne suis pas libre. Car, je n’ai même pas 25 FCfa pour subvenir à mes besoins. Je peux faire beaucoup de métiers et j’ai des projets. J’ai besoin d’accompagnement pour les réaliser”, a-t-il confié.

 

L’ancien de la bande à Ino et Alex se désole du nombre très élevé de jeunes en milieu carcéral. Même si certains sont majeurs, il pense que la plupart ne sont pas encore très matures. Il suggère qu’on les amène à Sebikotane, travailler dans les champs etc.

Pour finir,  Pape Ndiaye juge les sanctions liées au chanvre indien très sévères au Sénégal. “10 ans pour du Yamba, c’est trop”. Et pourtant, l’alcool fait pire que le chanvre indien, dit-il. D’ailleurs, 95 % des détenus criminels ont utilisé de l’alcool avant de passer à l’acte, révèle-t-il.