LIMAMETTI.COM- Vite fait, bien fait ! Me Moussa Diop vient d’être viré de son poste de directeur général de Dakar Dem Dakar (DDD).

Une œuvre da salubrité publique réclamée par une frange importante de la République que vient d’exhausser enfin le Chef de l’Etat Macky Sall. Les Sénégalais pourront dire enfin ouf, ce n’est plus Me Moussa Diop avec ce limogeage qui va continuer à être envahissant sur les plateaux des télévisions nationales.

Me Moussa Diop devenait un individu particulier au sein de la République qui pour un oui ou un non comme s’il avait senti le vent se retourner contre lui, se mettait à débiter toutes sortes d’inepties. Tout le monde sait comment ce bonhomme jeté comme un malpropre à la tête de DDD se mettait à raconter des mensonges sur Xibaaru et sur tout autre organe de presse quand on déballait sur sa gestion de la société de transport..

Face au maire de Mermoz – Sacré-Cœur qui n’a de cesse que de lui réclamer la conformité de la cession d’un terrain appartenant au patrimoine de la société DDD à l’Alliance pour la République (parti présidentiel) où est érigé le siège de ce parti, Me Moussa Diop n’a pas trouvé mieux comme arguments que de le poursuivre en justice, tout en se mettant à brandir honteusement ses diplômes universitaires sur les plateaux des télés.

En réalité, le Président de la République Macky Sall ne vient que de virer un « idiot », selon les propos du maire de Mermoz – Sacré-Cœur Barthélémy Dias. D’après Barthélémy Dias : « C’est un idiot de moins dans le dispositif ». Quelle pertinence.

Des idiots, il y en a qui en bénéficient tous frais payés pour le compte de la République. Mamadou Racine Sy qui se réclame du patronat mais qui n’a jamais investi, car n’étant propriétaire d’aucune entreprise nationale, mais qui s’active dans le lobbying pour vouloir tromper tout le monde. Aucun investissement par lui à la tête du King Fahd Palace devenu aujourd’hui l’ombre de lui-même alors qu’il était un fleuron de toute l’industrie hôtelière dans la sous zone ouest-africaine.

Le Président Macky Sall, s’il se dit travailler pour les intérêts du peuple sénégalais, doit mettre fin à cette mascarade au sein de la République, et un au contrat entre l’Etat du Sénégal et ce machin bidon qui se dit sous-régional, mais créé uniquement dans le but de permettre à Mamadou Racine Sy de vivre tranquillement sur le dos du peuple sénégalais.

Le directeur général de la SENELEC Pape Mademba Bitèye fait également partie de ceux à virer par le Président Macky Sall. A cause de son incompétence qu’il a tentée de masquer autour du contrat SENELEC-AKILEE qui n’était qu’un tonneau vide agité par lui, Pape Mademba Bitèye qui s’est permis de se mettre en guerre contre son ministre de tutelle, devrait d’ailleurs être le premier à être remercié par le Chef de l’Etat Macky Sall.

Les directeurs généraux de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), de l’Institut islamique de Dakar, de l’Agence de presse sénégalaise (APS) ainsi que ce soi-disant Administrateur de la maison de la presse doivent également se retrouver sur la liste des indésirables du Président de la République Macky Sall, qui après avoir engagé cette entreprise d’assainissement en limogeant Me Moussa Diop, doit poursuivre le processus jusqu’au bout.