Cheikh Yérim Seck n’a pas attendu longtemps pour faire face au camera après sa libération. Le journaliste dénonce les conditions de détention des personnes dans les prisons.

Lire aussi l’article : Les premiers mots de Cheikh Yerim Seck

Il soutient également qu’il fera face à la presse pour discuter sur les problèmes du pays pour parler de citoyenneté. “J’ai été exposé face au Coronavirus. J’ai été indigné par le comportement des certaines autorités..”