LIMAMETTI.COM – Dans un communiqué parvenu à limametti.com, le  MEER salue le travail remarquable de la justice sur l’arrestation de Guy Marius Sagna et Adama Gaye. Nous vous proposons le texte en intégralité.

L’actualité nationale est dernièrement animée par les arrestations des sieurs Guy Marius Sagna pour et Adama Gaye, tous deux auteurs d’actes répréhensibles et contraires à la Loi. Le Meer par la voix de son coordonnateur, condamne avec la plus grande énergie ces agissements et salue le travail remarquable de la justice dans la gestion de ces affaires.

En effet, diffuser une fausse alerte à un attentat terroriste, insulter le chef de l’Etat, voilà des comportements dangereux et irresponsables face auxquels l’Etat, garant de la paix publique et de la tranquillité des citoyens ne peut, et ne doit surtout pas prêter le flanc. Le Sénégal, à l’image des démocraties modernes, est un bon élève en matière de respect des droits de l’homme et la liberté d’expression y est une réalité sous le magistère du Président Macky SALL.

Celle-ci, comme tout autre principe, doit être encadrée pour qu’elle soit efficace et ne doit pas être utilisée à des finalités destructrices et nocives pour notre idéal de vie en commun. Que des opposants veuillent utiliser ces affaires pour verser du discrédit sur le régime du Président Macky SALL n’est pas nouveau. Ils nous ont habitué à ces prises de position irresponsables et à des tentatives malheureuses de manipulation de l’opinion.

Quelqu’un comme Ousmane Sonko, constant dans les affirmations gratuites, qui aspire à diriger le Sénégal, s’il voit dans ces arrestations la manifestation d’une dictature, il avoue juste son mépris de la légalité et montre encore une fois aux sénégalais ses limites. La haine viscérale qu’un opposant nourrit à l’égard du Président Macky SALL ne doit nullement justifier certaines exagérations. La psychose et la peur qu’inspire le terrorisme devrait interdire à tout être, responsable de ses actes, d’éviter d’en faire l’apologie ou tout bonnement d’utiliser la question pour générer une perte de confiance entre l’Etat et ses sujets.

Aussi la sacralité de l’institution présidentielle constitue un gage de pérennisation de notre stabilité et en Afrique, on peut citer des exemples de Pays aujourd’hui dans le chaos, du fait d’une fragilisation de leurs institutions. Nous adhérons pleinement à cette logique répressive. Le mal doit être coupé à la racine et la justice doit impérativement orienter les sanctions dans le sens de donner un signal fort à ceux qui, manifestement confondent la liberté de s’exprimer à du banditisme. Le succès qu’est entrain de connaitre le Dialogue national initié par le Président Sall dépasse cette opposition dont le souci majeur aujourd’hui, consiste à tout faire pour saboter le travail du Président et de son Gouvernement. Fort heureusement, les sénégalais dans leur majorité ont compris leur jeu et préfère s’approprier de la vision de leur Président, celui qu’ils ont majoritairement réélu sans équivoque.

Le MEER saisit l’opportunité de cette communication pour réitérer son engagement à accompagner sans relâche le Président Macky SALL, dans la construction d’un Sénégal Emergent, un Sénégal de tous, un Sénégal pour tous.

Vive le Sénégal, Vive le Président Macky SALL, Vive le MEER

Ablaye DIAGNE, Coordonateur national MEER
Dakar, le 02 Aout 2019