Une femme explique pourquoi elle accepte de partager son homme | Limametti.com

Arts & Culture Couples

Une femme explique pourquoi elle accepte de partager son homme

Publié par Ly Bousso

Lorsque différentes cultures se rencontrent, les discussions peuvent se révéler trÚs surprenantes.
Pendant que dans certains pays, la pratique de la polygamie est considĂ©rĂ©e comme anormale, dans d’autres, comme au Mali, elle est acceptĂ©e avec fiertĂ© pour des raisons culturelles ou religieuses, Ă©crit la blogueuse Mariam Nafogou.

Lors d’une rencontre en Europe, je discutais avec une amie burundaise qui me posa cette question : « Comment toi, une femme, tu peux supporter ou accepter de partager ton homme avec une autre femme ? ». J’étais un peu choquĂ©e, mais j’ai compris son Ă©tonnement. Le Burundi est un pays aussi chrĂ©tien que le Mali est musulman, et dans le christianisme, la polygamie est interdite. Et les lois de ce pays, inspirĂ©es par le christianisme, interdisent aux hommes d’épouser plusieurs femmes.

Aujourd'hui nous mettons le cap sur l'application mobile LIMAMETTI. Télécharger l'application mobile en cliquant sur l'image :

La rĂ©ponse que je lui ai donnĂ©e est celle-ci : en vĂ©ritĂ©, la polygamie ne me plaĂźt pas. D’aprĂšs les lois du cƓur, chacun veut garder sa chacune pour lui seul et vice-versa. Pourtant j’accepterais volontiers d’ĂȘtre la deuxiĂšme Ă©pouse. Je ne peux surtout pas refuser que mon mari en prenne une autre dans le cas oĂč je serais la premiĂšre, car ma religion et ma culture me l’interdisent.

Toutes les musulmanes y sont préparées
DĂšs le bas Ăąge, dans les familles pratiquantes, on nous apprend que l’Islam autorise un homme Ă  prendre deux, trois ou quatre Ă©pouses s’il le dĂ©sire, tant qu’il les traite de la mĂȘme façon.

Alors, toutes celles qui ont la foi musulmane y sont préparées.
Je suis nĂ©e et j’ai grandi dans une famille polygame. Ma mĂšre me dit toujours que vivre dans la polygamie ne l’a pas tuĂ©e. Certaines disent que c’est mĂȘme mieux que le mari prenne une deuxiĂšme Ă©pouse au lieu de se dĂ©baucher avec des prostituĂ©es ou autres concubines sous prĂ©texte qu’une seule femme ne suffirait pas. D’autres femmes disent qu’elles acceptent la polygamie parce qu’elle leur donne une certaine libertĂ©.

En tout cas, la polygamie est lĂ  pour rester.
Ce que j’ai aimĂ© est que mon amie burundaise, mĂȘme si elle n’était pas d’accord avec moi, a compris mon point de vue et ne m’a pas demandĂ© de me rĂ©volter contre une pratique aussi ancrĂ©e dans ma sociĂ©tĂ©. C’est ça aussi le dialogue des cultures. Je suis sĂ»re que si elle Ă©tait nĂ©e au Mali, elle l’accepterait aussi bien que moi.

lemagafrik.

Aujourd'hui nous mettons le cap sur l'application mobile LIMAMETTI. Télécharger l'application mobile en cliquant sur l'image :

A propos du rédacteur

Ly Bousso

Le web, une passion avant tout.

Laissez un commentaire