“Le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur informe de l’arrivée à Dakar, le mercredi 30 août 2017, de 17 Sénégalais ayant fait l’objet ”d’ordonnances judiciaires définitives d’expulsion des États Unis d’Amérique” pour immigration illégale et deux (02) cas d’actes d’agression.”
Selon une source diplomatique, Assane Diouf fait partie du lot. Ce dernier s’est distingué par ses insultes et injures sur Facebook contre le chef de l’État et certaines personnalités publiques. Il a été arrêté il y a plus de deux semaines pour séjour illégal aux États-Unis. D’après la représentation de Washington à Dakar, il n’avait aucun droit de rester dans ce pays.
Selon le communiqué du ministère des Affaires étrangères annonçant le retour au bercail d’Assane Diouf et Cie, “le Sénégal a demandé et obtenu des autorités américaines que l’opération de rapatriement se fasse en toute sécurité et dans le respect de la dignité de nos compatriotes”.

Source : seneweb