LIMAMETTI.COM- Le Parti de l’unité et de rassemblement (Pur) exige la déchéance d’Issa Sall de son poste de député.

En effet, ce dernier risque de perdre son poste de député car son ancien parti ne peut s’accommoder de lui et lui demande de leur concéder leur poste de député dès lors que ce dernier a crée son propre parti politique.Perdre son poste de député…

Le professeur Issa Sall risque de perdre son poste de député. Pour cause, après avoir créé son propre parti politique depuis 6 mois, “le Parti de la Paix de l’éthique et de l’équité (PEE)”, son ancien parti, le Parti de l’Unité et du rassemblement (Pur), réclame son siège qu’il avait acquis sous sa bannière, rapporte Les Echos.

Niasse va être saisi…

D’après la même source, le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse, va être saisi à travers une correspondance pour le pousser à trancher en disant le droit. Le journal ajoute que le Pur invoque l’article 7 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, qui coïncide avec l’article 60 de la Constitution, pour mettre le président de la deuxième institution du pays devant ses responsabilités.

Ledit article stipule : «tout député peut se démettre de ses fonctions. Tout député démissionnaire de son parti en cours de législative est automatiquement déchu de son mandat»