Très Gros Plan (Tgp) sur le président du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra). L’Observateur a passé au scanner Babacar Diagne dans sa parution de ce mercredi.

Se posant la question s’il est un ange ou un démon, le journal est persuadé d’une chose : l’homme, 69 ans, dont près de 40 de service public, a toujours su se rendre utile d’un régime politique à l’autre. De sa très emblématique émission TGP à la présicence du CNRA, Babacar DIAGNE étonne par sa capacité à se réinventer.