Eva « Pod et Marichou » dans sa plus belle « taille basse jaune » et ami dans sa tenue de tabaski. 
La fête de la Tabaski  commémore la force de la foi d’Ibrahim (Abraham dans la tradition judéo-chrétienne) à son Dieu,
symbolisée par l’épisode où il accepte de sacrifier, sur l’ordre de Dieu, son fils Ismaël (dans la tradition judéo-chrétienne, cet épisode est appelé ligature d’Isaac, car le fils à sacrifier s’appelle Isaac).