LIMAMETTI.COM – Un instituteur belge a été suspendu cette semaine dans la banlieue de Bruxelles, à Molenbeek. Il avait montré une caricature de Mahomet à ses élèves. 

Un professeur d’une école de Molenbeek a été mis à l’écart par la commune (qui est le pouvoir organisateur de l’école) après avoir montré des caricatures de Mahomet, rapportent nos confrères de la DH. C’est le caractère obscène de l’image, non les caricatures religieuses, qui pose problème, justifie la commune, a fortiori parce qu’elle a été montrée devant une classe de 5e année dont les enfants sont âgés de 10 ans.

A lire aussi: Ce pasteur rase les poils pubiens des femmes et suscite l’indignation des internautes

L’image en cause est signée par une dessinatrice du journal français Charlie Hebdo et intitulée “Une étoile est née”. Elle montre le prophète Mahomet nu et à quatre pattes. Selon la DH, l’enseignant a donné la possibilité aux enfants de regarder par terre.

“Nous pensons – c’est quelque chose qui a été partagé par l’ensemble du Collège, par tous les membres – que le dessin qui a été montré est un dessin à caractère obscène qui ne devrait pas être présenté à des enfants de 10 ans”, estime la bourgmestre Catherine Moureaux. “Ce n’est donc pas le fait d’aborder le sujet des caricatures qui nous a posé problème, mais c’est le support choisi, qui est pour nous inadapté pour des enfants de 10 ans”. Elle précise qu’il ne s’agit pas simplement de la nudité affichée, mais bien de l’obscénité de l’image.

La bourgmestre souligne qu’elle ne s’inscrit pas ici dans le débat sur le caractère blasphématoire des caricatures. “Alors qu’on vit un climat difficile sur ces questions, laisser à penser qu’on pourrait brider la liberté d’expression ou refuser les débats sur ce sujet serait dramatique”, conclut Catherine Moureaux.

A lire aussi: All Star Game : Wally Seck répond à ses détracteurs sur sa fausse prestation