Blanchiment de drogue à l'Assemblée nationale : Ousmane Sonko fâche les députés

La réaction de Ousmane Sonko suite à l’arrestation de Bougazelli impliqué dans une affaire de faux billets, était très attendue. Il s’est enfin prononcé ce mercredi à l’Assemblée nationale. Ses propos sur le blanchiment de drogue à l’hémicycle, n’a pas plu à ses collègues députés.

A LIRE AUSSI : (Audio) Serigne Modou Kara parle de Ousmane Sonko dans sa déclaration

« L’Assemblée nationale est une zone de non droit budgétaire. J’avais dénoncé une fraude fiscale, et c’est avéré aujourd’hui car les services du ministère des Finances ont redressé l’Assemblée. Tout le monde sait qu’il y a du blanchiment d’argent à l’Assemblée nationale. Et j’espère qu’il n’y a pas de blanchiment de drogue car un député l’a dénoncé ici », déclare le leader du Pastef.

Cheikh Tidiane Gadio a ensuite réagi à cette déclaration pour recadrer Ousmane Sonko. « En tant que parlementaire, on ne doit pas tenir certains propos dans une institution comme l’Assemblée nationale. Cette histoire de drogue n’a pas sa place à l’hémicycle », balance-t-il avant d’entamer son discours à l’occasion du vote du projet de loi de finance de la gestion 2020.