Fraude sur les bons de médicament des personnels des armées qui bénéficient d’une pension d’invalidité, le préjudice est estimé à plusieurs millions de FCFA.

La direction du service de la santé a d’ailleurs demandé aux médecins de ne plus prescrire d’ordonnance pour ceux qui bénéficient de pension.