Argent petrotim
Argent petrotim

C. Fade et ses complices ont été traduits en justice. La fille de 18 ans a dérobé les chèques de sa maman pour un motif ahurissant.

Pour réparer le téléphone de son petit-ami, Coumba Fade a volé trois chèques à sa mère. Selon le journal l’Enquête, avec l’aide de ses acolytes C. Sow, A. Sylla et D. Diop, elle est parvenue à retirer la somme de 1 million 800 mille francs CFA. Ils ont tous comparu hier, à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar.

«J’étais loin d’imaginer que ma fille était à l’origine de mon mal. Mais quand je l’ai acculée, elle a reconnu sa faute», a déclaré la plaignante, Khadidiatou Ka. Entendue, Coumba Fade a soutenu que c’est C. Sow qui lui a conseillé de voler les chèques.

«J’avais besoin de 200.000 francs CFA pour réparer le téléphone de mon petit-ami. Quand j’en ai parlé à C. Sow, il m’a dit qu’il n’avait pas à sa disposition cette somme» raconte la prévenue. “Deux jours après, il m’a demandé de me procurer des chèques vierges J’en ai pris trois. L’un comportait déjà une signature”, dit-elle.

A en croire la fille, 48 heures après, une personne l’a appelée et lui a demandé de la rejoindre à la cité Aliou Sow pour récupérer l’argent. «J’ai appelé C. Sow qui s’est proposé de m’accompagner. Sur place, nous avons trouvé A. Sylla et une autre fille. Ils ont discuté entre eux. Après, D. Diop m’a remis 200 000 F et se sont partagé le reste.”

C. Sow a tout bonnement nié avoir demandé C. Fade de voler les chèques de sa měre. «Lorsque je lui ai dit n’avais pas d’argent, elle m’a dit qu’elle pouvait voler des chèques à sa mère. J’en ai parlé à Sylla qui, à son tour, a appelé D. Diop qui a contacté une de ses connaissances qui fait dans la location de véhicules. Il a retiré 1 million 825 et a remis 500 000 F CFA à C. Fade. Après avoir pris 300 000 F. il nous a offert 200 000F», a-t-il déclaré

L’étudiant A. Sylla reconnait avoir informé D. Diop qui, à son tour, a appelé un certain Pape qui a retiré l’argent à la banque. D. Diop a indiqué que l’argent a été récupéré à la CBAO de Pikine par Pape qui leur a remis 1 million de francs.

L’avocat de la partie civile, Me Abou Dialy Kane, a demandé 2 millions pour dédommager sa cliente et la condamnation des garçons. Le procureur a requis 2 ans d’emprisonnement dont 8 mois contre C. Fade. Les avocats de la défense ont sollicité la clémence du Tribunal. Les prévenus seront édifiés sur leur sort le 7 avril.

Avec IGFM