Respectivement âgés de 4, 8 et 10 ans, trois enfants auraient été empoissonnés dans la ville d’Ebolowa, capitale de la région du sud du Cameroun il y a quelques jours.

Plusieurs sources concordantes expliquent que deux des trois enfants auraient rendu l’âme après avoir consommé le repas qui leur avait été servi par leur tante.

En l’absence de la maman des enfants, c’est la tante dont l’identité n’a pas été déclinée qui avait pris l’initiative de s’occuper des trois enfants dont deux garçons et une fille. Selon les témoignages recueillis sur place, les enfants ont été pris d’un violent malaise après avoir fini de manger des tubercules avec une sauce blanche que leur tante avait pris le soin de concocter.

Certains habitants ont laissé entendre que la tante des enfants n’était pas à son premier forfait. Elle avait d’ailleurs été chassée de son premier mariage, pour des faits similaires.