}
Accueil Politique Candidature du Magistrat politicien A. Lamine Dieng : Polémique autour de la décision de la Cour d’Appel
Candidature du Magistrat politicien A. Lamine Dieng : Polémique autour de la décision de la Cour d'Appel

Candidature du Magistrat politicien A. Lamine Dieng : Polémique autour de la décision de la Cour d’Appel

pour Fatima Diallo

Après 2 recours d’annulation de la candidature de Amadou Lamine Dieng déposés à la cour d’appel de Kaolack, l’audience s’est tenue ce mercredi 24 novembre à la même cour.

Les requérants, en l’occurrence, Messieurs Mamadou Diouf et Ibrahima Ka, demeurant respectivement à Keur Yoro Khodia et Keur Samba Ka, deux villages situés dans la commune de Wack Ngouna, ont déféré à leur convocation à 11h GMT.

Amadou Lamine Dieng à son tour est aperçu dans les locaux de la cour d’appel de Kaolack vers 12h.

L’audience s’est tenue à huit clos.

Après plus de 3h de temps d’horloge, l’administrateur du greffe de la cour conduit les requérants dans son bureau pour un compte rendu de la délibération.

Ce dernier annonce que les requêtes ont été rejetées par la cour et que les demandes d’annulation de la candidature d’Amadou Lamine Dieng sont irrecevables pour non-respect du délai de dépôt des recours (10 jours). Alors que les listes ont été publié le 12 novembre et le recours le 18 novembre 2021.

En se basant sur l’article L277 du code électorale : tout conseiller municipal qui pour une cause quelconque se trouve dans l’un des cas d’inéligibilité ou d’incompatibilité prévus par la loi, peut-être à tout époque, déclaré démissionnaire par le représentant de l’Etat sauf recours devant la cour d’appel dans les (10) jours de la notification.

Tout électeur municipal peut saisir le représentant de l’Etat ou la cour d’appel lorsqu’il constate un cas d’inéligibilité ou d’incompatibilité.

En résume les cas d’inéligibilité peuvent être constatés « à toute époque », avant, pendant et après l’élection du conseiller.

Nous attendons l’arrêté de la cour d’appel de Kaolack pour attaquer cette décision à la cour suprême.

Engouffré dans sa voiture en vitrines teintées, Lamine Dieng est resté indifférent aux salutations de ses administrés, refuse toute interview aux journalistes et balance lâchement de fausses informations à ses sbires qui racontent depuis hier des inepties sur la toile.

Amadou Lamine Dieng est l’actuel Dg de L’IPRES, magistrat à la cour des comptes, maire de commune de Wack Ngouna et candidat à sa propre succession, il y a pas vraiment de réponses exactes à ces jeunes en majorité des diplômés sans emploi qui applaudissent un cumulard.

Dans ma meme carégorie