«Ce que des autorités de la gendarmerie m’ont proposé»

LIMAMMETI – A travers une lettre publiée sur Facebook, le capitaine Touré, en charge de l’affaire Sonko – Adji Sarr, a présenté sa démission de la gendarmerie. Dans sa lettre, il dénonce être poursuivi par les renseignements généraux qui le soupçonnerait d’avoir un lien avec Sonko. « J’ai toujours combattu l’injustice, je n’accepterai pas d’en être victime », disait-il.

Lors de son entretien avec Tribune, le Capitaine Touré a révélé que des autorités de la gendarmerie lui ont proposé de dire que sa page Facebook a été piratée pour publier cette lettre. Mais il a refusé cette proposition, dit-il.

Il ajoute également qu’un médecin est venu dans son bureau pour constater qu’il est dans un état de démence. Ceci afin de remettre en cause son intégrité et celle de la gendarmerie. Mais, il prend à témoin l’opinion pour leur dire qu’il n’a aucun problème psychique. « Je ne suis pas fou », précise le capitaine démissionnaire.

Le capitaine Touré déclare aussi que sa vidéo publiée il y a quelques jours est une diversion. « Quand je postais la vidéo je n’étais pas Touba mais à la Section de Recherches », avoue-t-il. Sachant qu’il est suivi, l’objectif était d’orienter les renseignements à Touba.