LIMAMETTI.COM – S’il veut la paix sociale, Samba Sy va devoir revoir ses rapports avec les responsables des centrales syndicales. Ces derniers ne sont pas du tout contents de la gestion du ministre du Travail.

A lire aussi: Les Bouffons de la République…Les 6 fous au Pouvoir

Dans un entretien accordé à nos confrères de Dakaractu, le secrétaire général de la CNTS/Fc Cheikh Diop appelle le ministre Samba Sy à une gouvernance juste et équitable. Il révèle que sa centrale est marginalisée par Samba Sy. Pour preuve, dit-il, à chaque fois qu’ils écrivent au ministre du Travail, ce dernier ne répond pas à leur correspondance. A l’en croire, la Cnts/Fc a adressé un mémorandum à la tutelle en l’invitant à des échanges pour une meilleure gestion des relations professionnelles, mais le ministre a ignoré le document.

A cela s’ajoute, selon Cheikh Diop, la privation aux centrales de leurs droits, notamment la subvention du 1er mai depuis maintenant deux ans. La CNTS/FC doit recevoir chaque année plus de 05 millions, mais aucun franc n’a été viré dans ses comptes depuis 2019.Idem pour l’année 2020.

A lire aussi: Covid-19 : La réouverture des salles de spectacle à l’étude