Port de Dakar : Cheikh Kanté et les 5 millions

C’est une grosse pierre que l’ancien ministre en charge du Plan Sénégal Emergent (Pse) jette des pierres dans le jardin des Français, notamment, dont certains ont fait de l’économie Sénégalais leur fromage.

Présidant, hier, le forum sur les opportunités d’échanges entre l’Allemagne et le Sénégal, Cheikh Kanté a largement ouvert les postes du Sénégal au bataillon de la Chancelière Angela Merkel. En vrai agent marketing de la promotion de l’investissement au Sénégal, il a incité les entrepreneurs allemands à miser sur le Sénégal qui offre d’énormes opportunités dans plusieurs secteurs et dispose de beaucoup de facilitations.

“Il y a 100 mille jeunes qui arrivent sur le marché de l’emploi chaque année. Donc, nous devons secréter une croissance qui puisse absorber tout ce beau monde et la pauvreté”, argue M. Kanté. Non sans signaler que l’avenir est au partenariat.

“Le Sénégal n’est pas lasse gardée de personne. Vous pouvez venir contribuer à son développement. Nous avons tout ? Et nos femmes sont les plus belles au monde”, renchérit l’ancien directeur général du port autonome de Dakar.