L'Ambassadeur de France au Sénégal

L’Ambassadeur de France au Sénégal rassure les Africains qu’inquiète une possible arrivée à l’Elysée de Marine Le Pen, la candidate du Fron National qualifiée pour le second tour de la présidentielle française. « Je leur dis que le choix du président appartient aux électeurs français, au peuple français, et nous en reparlerons le lundi qui suivra le dimanche du scrutin », a déclaré Christophe Bigot, en recevant ses collègues ambassadeurs français de la sous-région.
Le diplomate a fait presqu’un cours sur les nouvelles tendances politiques en France, en soutenant : « la société française évolue. Aujourd’hui le vote est moins une affaire de tradition, de famille. Autrefois, on votait de père en fils pour le même camp. Et selon qu’on avait telle ou telle profession ou qu’on habitait telle région on pouvait déterminer à l’avance votre vote. Aujourd’hui les votes sont beaucoup plus individuelles, plus fluides et donc ces évènements créent un facteur de changement. En France, dans d’autres pays européens tout comme aux Etats unis, il y a une volonté de changement. Et cette volonté de changement s’est exprimée en choisissant pour le second tour des candidats qui ne sont des grands partis ».