Eumeu Sène est fatigué d'attendre

Eumeu Sène n’en peut plus des nombreux reports du combat devant l’opposer à Bombardier et fixe un dernier délai au promoteur.

Eumeu Sène a parlé au journal Sunu Lamb en marge du gala du Cng. Et c’est surtout regretter que les tractations pour son combat aient « trop duré ».

Le leader de Tay Shinger de décréter : « si le combat n’a pas lieu à date échue, c’est à dire le 25 décembre, nous allons prendre nos dispositions…Je ne lutterai pas au delà du 25 décembre ».

Auparavant, le Pikinois à évoqué ses difficultés liées à cette situation : « en termes de dépenses, je n’ose pas dire combien j’ai sorti. C’est énorme. J’ai largement dépassé l’avance sur cachet que m’avait remise le producteur. J’ai beaucoup perdu. La préparation d’un combat suppose énormément de sacrifices On n’a plus d’autres activités que les entrainements. C’est comme quelqu’un qui est prison. On n’a plus tellement de vie. Donc, plus ça dure, plus c’est catastrophique pour nous ».