Passée le 25 décembre, le B52 ne luttera plus contre Eumeu Sène. Après moult reports, Bombardier avertit que la date du 25 décembre retenue est certainement la dernière pour passer à autre chose.

Bombardier dit à Sunu Lamb : « un nouveau contrat a été signé et c’est pour le 25 décembre. Avant de voyager, il faudra d’abord que le combat soit officiel au niveau du CNG pour faire un planning. Un combat qui a été renvoyé à plusieurs reprises sans raison, ce n’est jamais facile pour un lutteur d’avoir un plan de préparation. Les organisateurs sont venus me voir. On a tout renégocié. Donc, ce sera la der, avant de passer à autre chose ».