Dr Cheikh Omar Diallo, spécialiste en Sciences Politiques, Consultant en Communication mais aussi ancien chef de service politique du quotidien le « Soleil » .Une sommité de la place, serions-nous tenté de dire mais delà à proposer que le maire de Dakar soit nommé par le Président de la République ne coure vraiment pas les rues. Est-ce les effets collatéraux des retrouvailles Wade-Macky !

 

Troquer la souveraineté des Dakarois contre un décret présidentiel ou le vote d’un projet de loi ressemblerait plus à une volonté manifeste de précipiter la mairie de Dakar entre les mains d’un pouvoir qui aura épuisé toutes les voies de recours pour la conquérir sans y parvenir jusqu’ici. En vérité pour faire tomber Dakar dans son escarcelle, le Macky a imaginé l’inimaginable, brisé les chaines de soutien au maire Khalifa Sall, diligenté la « caisse d’avance », procédé à l’emprisonnement à et à la révocation de ce dernier, levé son immunité parlementaire et divisé les verts rien que pour l’isoler. Mais de toutes ces tentatives, aucune n’a pu aboutir. Les bastions municipaux qui participaient à renforcer Dakar comme la mairie de plateau et celle des Parcelles Assainies ont dû basculer dans le camp présidentiel.

Lire aussi l’article : Tanger ; Le président Macky Sall reçoit le prix MEDAYS

Moussa Sy y a déposé ses baluchons au point de pousser le président Sall à déclarer je cite : « Dakar est dans la poche parce que j’ai pêché le plus gros poisson ».Ensuite viendra l’épisode du maire de plateau Alioune Ndoye qui a été récompensé du poste de ministre de la pêche et de l’économie maritime après avoir rejoint le camp présidentiel. A l’évidence, tout un monde de manœuvre du Macky a été diligenté sans que rien y soit en termes de résultats probants.

Si par extraordinaire les retrouvailles entre Wade et Macky ont l’heur de concéder aussi trivialement la mairie de Dakar au pouvoir par le truchement d’un décret présidentiel ou d’un projet de loi, cela voudrait dire que ce « karimiste » qui l’aura proposé est en train de jouer sa partition dans des retrouvailles de la grande famille libérale dont il serait un pur produit. Mais ce qui est tétanisant dans cette affaire, c’est que le pouvoir risque de ne jamais faire tomber la mairie de Dakar dans son escarcelle. Dommage que Dr Cheikh Diallo veuille « offrir » sur un plateau d’argent la mairie de Dakar au Macky. Une solution jusqu’au-boutiste.

Source – Assane SEYE-Senegal7