LIMAMETTI.COM – Le l*sbi*n*sme et le “goordjigueen” commencent à prendre une ampleur incommensurable au Sénégal. Certains d’entre eux n’ont même plus peur de cacher ce qu’ils sont.

A LIRE AUSSI : Une histoire de « Goordjiguéne à Guinguinéo

Dans un reportage du journal Quotidien paru ce mercredi 24 avril, des jeunes filles l*sbi**n*s expliquent leurs débuts dans ce milieu. “J’ai eu une amie qui est devenue lesbienne par la force des choses. Elle en avait marre des hommes. Un jour, une copine ivoirienne m’a embrassée. Au début, je lui avais crié dessus. Mais, j’ai découvert quelque chose de nouveau que j’ai adoré et j’ai recommencé”, déclare une femme l*sbi*n*sme. L’une de ses amies dit qu’elle est devenue l*sbi*n*sme à cause de l’infidélité des hommes; elle préfère les actes contre-natures.