Confession bou Doywaar de Marieme : « demay dialo aak Papou sama Dieukeur ...» | Limametti.com

Confessions

Confession bou Doywaar de Marieme : « demay dialo aak Papou sama Dieukeur …»

couple lit
Publié par Sokhna Fall

Mon mari revenait pendant les fĂȘtes de koritĂ©, de tabaski et les grandes vacances. Dans ma belle-famille, mon beau pĂšre était le seul avec qui je m’entendais Ă  merveille.  

On pouvait passer des heures Ă  discuter de tout et de rien.  Je le considĂ©rais comme un ami avant tout.  Il Ă©tait lĂ  pour me consoler quand j’avais des problĂšmes.  Il m’assistait quand j’avais des difficultĂ©s financiĂšres.  Il Ă©tait un grand ami Ă  moi et au fil des jours on s’est attachĂ© l’un Ă  l’autre.

 Un sentiment amoureux est ne.  Et c’est sans me poser des questions que j’entretenais des relations intimes avec lui.  Hormis un cousin de mon mari qui soupçonnait une relation entre nous, notre rapprochement n’a pas dĂ©rangĂ© les esprits parce qu’on avait l’habitude d’ĂȘtre ensemble.  Ce cousin a finalement quittĂ© la maison aprĂšs un problĂšme.  Je suis tombĂ©e enceinte de cette relation. 
Terrible confidence d’une jeune femme: « Je couchais avec mon beau pĂšre  »
Je l’ai dĂ©couverte deux mois avant l’arrivĂ©e de mon mari pour les fĂȘtes de tabaski.

 J’en ai fait part Ă  mon beau-pĂšre qui m’a suppliĂ© d’avorter au risque de voir la honte s’abattre sur lui et sur sa famille.  Je n’ai pas cĂ©dĂ© parce que j’avais peur de l’avortement.  Ensuite j’ai dĂ©signĂ© mon mari comme Ă©tant l’auteur de ma grossesse.  Mon Ă©poux est un homme exceptionnel et j’ai Ă©té dĂ©goutĂ©e d’avoir commis un acte aussi odieux.  J’ai accouchĂ© de son « frĂšre » et le baptĂȘme a Ă©tĂ© cĂ©lĂ©brĂ© en grande pompe. 
Quand à mon beau pÚre, il a trouvé une excuse pour aller voir des parents éloignés dans une région.

 Il vit dĂ©sormais chez sa fille ainĂ©e.  Mon mari s’occupe trĂšs bien de « son » fils qu’il essai tant bien que mal de mettre Ă  l’abri du besoin.  Les rapports de mon beau-pĂšre et de « son » petit-fils sont normaux en apparence.  Quand je pense Ă  l’avenir, je suis tĂ©tanisĂ©e car je n’avais pas pensĂ© aux consĂ©quences de nos actes.  Je regrette tout ce que j’ai pu faire dans le passe.  Je vis avec la crainte qu’un jour la vĂ©ritĂ© Ă©clate.

 Le cas Ă©chĂ©ant, j’emporterai mon secret dans ma tombe »

Aujourd'hui nous mettons le cap sur l'application mobile LIMAMETTI. Télécharger l'application mobile en cliquant sur l'image :

A propos du rédacteur

Sokhna Fall

Je suis un amoureux du web qui aime aller Ă  la recherche de l'information partout dans le monde

Laissez un commentaire