Je maintiens: Abdoulaye Diallo, dit Abou, oncle de Marieme Faye SALL, vit au Sénégal et reçoit un salaire d’expatrié du Consulat du Sénégal à Marseille où il ne lui arrive de passer qu’à l’improviste pour “croquer” des cacahuètes et finir un brin de causette avant de retourner dans sa douce ville tricentenaire.
Le scandale que j’ai révélé ici ce matin a semé la panique au point qu’un Trissotin, zélé ou sur commande, a voulu voler à son secours. En le faisant passer pour un malade. Faux! C’est un faux malade.
C’est même une disgrâce pour sa famille. Même ses propres parents de St-Louis du Sénégal n’ont eu de cesse de supplier ce malade de patoche de retourner à son poste, qu’il a déserté…
Dans les consulats du Sénégal à l’étranger, en France, en particulier, les employés locaux qui abattent le gros du travail se demandent pourquoi ils sont si peu payés, dans une précarité totale, quand l’oncle fait ce qui lui plaît et roule sur l’or.
Après l’oncle de Marieme, son défenseur va-t-il me pousser à ouvrir le dossier de Rokhaya, la sœur de Macky au Consulat du Senegal à Paris ?
Attention, scribouillard au service du népotisme d’état, j’ai encore des biscuits.
Adama Gaye
Ps: plus des mercenaires tenteront de défendre le pouvoir criminel en place au Sénégal, plus mes révélations (j’en ai une hotte remplie) seront fracassantes. Sénégalais, homme ou femme, exigez des comptes.
Pourquoi Abdoulaye Diallo est-il payé pour se la payer douce à Ndar-Guedj ?
Sénégalais, indignez-vous !