Cette année, le traditionnel Ngalakh national n’aura pas lieu. Selon des sources de limametti.com, le conseil national du laïcat Sénégal a décidé de sursoir à la préparation de ce plat signe d’un dialogue islamo chrétien.

En effet, après 40 jours de carême, les chrétiens préparent le ngalakh partagé entre famille et amis musulmans.

A l’heure de la pandémie du covid 19 la décision a été prise pour éviter toute propagation du virus.

Pour rappel, l’église a déjà suspendu toutes activités mondaines et publiques comme les messes, regroupements, prières groupées ect.

Une décision qui ne plaira pas tout le monde mais coronavirus oblige. Il faut suivre strictement les consignes imposées par les autorités sanitaires pour lutter contre cette pandémie mondiale. voici le communiqué recu à limametti

communiqué CNL COVID-19 (1)