}
Accueil News Cortège de Macky attaqué : Le coup de gueule de Adama Gaye...

Cortège de Macky attaqué : Le coup de gueule de Adama Gaye à un journaliste

0
1330
Cortège de Macky attaqué : Le coup de gueule de Adama Gaye à un journaliste

LIMAMETTI.COM – La tournée économique de Macky Sall, à Kougheul, a été perturbée ce dimanche 30 mai 2021. Le cortège du président a été accueilli par des jets de pierres.

Comme à chaque sortie du Chef de l’Etat, Adama Gaye a encore réagi pour se prononcer sur sa page Facebook.

In extenso, sa contribution : 

Macky, la lapidation en face…

Dans la vidéo, virale, sur les huées, encore d’autres, reçues aujourd’hui par Macky Sall dans sa tournée faussement économique, véritablement électoraliste, qu’il voulait triomphale mais qui tourne en bérézina, ce qui est le plus risible c’est la manière dont le journaliste, ou ce qui en tient lieu, en rend compte.

A tue-tête, il s’écrie, implorant, qu’il faut protéger le président (répété presqu’une dizaine de fois en une minute), avant de supplier pour que Macky rentre dans la voiture, et de conclure son récit par des déclamations autour des pierres qui sont jetées de part et d’autre.

La question essentielle du journalisme est de répondre aux 5 W: Who, what, when, where, why?

Qui fait quoi où quand, comment et pourquoi?

Du reportage décalé du journaliste on ne sait rien du lieu où se passe l’évènement ni de qui est impliqué, pourquoi et quand ça s’est passé.

C’est le Sénégal de la médiocrité qui s’est donné à voir et entendre, son irrésistible descente aux enfers, en mode accéléré

Plus que l’impopularité d’un Macky Sall, rejeté par tous et dont la vie est sur un oeuf, proche d’être supprimée tant il suscite une insoutenable haine, ce qui frappe c’est ce reportage, motif, d’un journaliste qui joue aux sapeurs-pompiers pour un homme honni quand la révolution commence. Comme s’il en tait un, encagoulé…

Le juge Coumba Bâ avait dît, voici trente cinq ans, au journaliste ElBaf, qu’il était drôle pour lui de justifier son arrestation lors d’une marche anti-apartheid par le fait qu’il n’était sur les lieux que pour jouer au loto.

Quel journaliste êtes-vous qui joue au loto en tournant le dos au scoop?, lui avait-il dit, dans une formule entrée dans la postérité.

Ce journaliste de Leral, le site qui passe la vidéo, mérite qu’on lui demande s’il est ou non au service de l’information ou de celui de la sécurité personnelle d’un Boucher assiégé dont le peuple ne veut plus.

Enfin, tel est le Sénégal à la veille de sa révolution qui s’annonce.

Macky Sall aurait mieux fait d’être à Accra où s’est ouvert un Sommet de la Cedeao sur la chienit au Mali, ça lui aurait appris à mesurer ce qui l’attend. Il préfère jouer au populisme et à compter sur des prières pour se sortir du bourbier, sable mouvant, qui l’engloutit. Sous les huées. Le pire est à venir, le début étant fracassant.