C’est l’affaire dont on parle en ce moment en Côte d’Ivoire. Le courant passe mal entre le sélectionneur des Eléphants Marc Wilmots, et son deuxième adjoint.

En effet, le technicien belge avait refusé de se faire assister par l’ancien défenseur international ivoirien Kolo Touré, avançant qu’il n’avait pas été informé à temps, de sa nomination.

Cependant, des sources proches de la Fédération ivoirienne de football (FIF) affirment que Wilmots était bel et bien au courant de la nomination de Kolo Touré. La vraie raison de son refus, soutiennent nos sources, est qu’il serait contre l’idée de collaborer avec un adjoint ivoirien.

On rappelle que Kolo Touré a été nommé deuxième entraîneur adjoint de Marc Wilmots en début du mois d’octobre. Il a officiellement pris fonction lors du match nul des Éléphants contre les Maliens (0-0) le 06 octobre dernier, à Bamako, en éliminatoires retour du mondial 2018.